Projet Thérapeutique


Description de la prise en charge et des soins délivrés sur place.

Vous serez accueilli à la Clinique par votre médecin psychiatre. Avec lui, vous définirez au cours de l'entretien d'admission et tout au long de votre séjour les conditions de votre prise en charge personnalisée.

Celle-ci s'établira après la réalisation d'un diagnostic qui déterminera la mise en place d'un traitement médicamenteux adapté, et/ou d'un suivi psychothérapeutique. L'équipe soignante et paramédicale aura pour mission de mettre en place les prescriptions médicales et d'assurer les entretiens de soutien, tout en se conformant au projet de soins infirmier.

D’autres participants interviennent en parallèle avec l’équipe soignante. Ils  aident à retrouver une meilleure harmonie corporelle (psychomotricité, relaxation) et stimulent l’activité cognitive (ateliers thérapeutiques).

Pour établir son diagnostic, le médecin peut interroger l’entourage familial si le patient le permet et entrer en contact avec le médecin traitant. Les psychiatres assurent une visite quotidienne, une présence continue toute la journée et partagent une astreinte la nuit et le week-end. Ils reçoivent les familles des patients sur rendez-vous.
Des médecins spécialistes peuvent être appelés pour des consultations, à la demande de l’équipe médicale. Notre objectif est de soulager le patient de ses troubles et de leurs conséquences, de préparer le patient à son retour à la vie familiale et active, en prévenant les éventuelles rechutes.

Vous êtes associé en permanence à la démarche thérapeutique dès le début de votre hospitalisation. L’ensemble des informations concernant votre état de santé vous sera délivré au cours des entretiens individuels avec le psychiatre ou le spécialiste concerné, ou à vos proches désignés.
Vous participez aux décisions concernant votre santé avec les professionnels soignants suivant les informations qui vous sont communiquées. Votre consentement est fondamental, vous pouvez le retirer ou revenir sur une éventuelle décision de refus de soins à tout moment. Les médicaments sont distribués le matin, à midi, au goûter, le soir, et au coucher par des infirmiers dans l’unité de soins.
Le patient peut obtenir en permanence une copie actualisée de tout son traitement. Les traitements font l’objet de nombreux échanges et de collaboration entre : Patient et médecin, patient et infirmiers, infirmiers et médecins.
Dans cet établissement, les équipes soignantes s’engagent à prendre en charge votre douleur et à vous donner toutes les informations utiles. Supporter la douleur ne permet pas de mieux lui résister. Les douleurs altèrent le confort et la qualité de la vie. Elles diminuent votre énergie et retentissent sur votre vie quotidienne. N’hésitez pas à en parler, votre médecin en cherchera les causes. Il n’y a pas une mais des douleurs qui se distinguent par leur origine, leur durée, leur intensité, …
La souffrance morale augmente les douleurs, parlez-en à l’équipe soignante. Traiter la douleur, peut prendre du temps, mais c’est contribuer à retrouver le bien-être, l’appétit, le sommeil, l’autonomie et se retrouver avec les autres. Nous mettrons en œuvre tous les moyens à notre disposition pour la soulager, même si nous ne pouvons pas garantir l’absence totale de la douleur. Il existe plusieurs types de médicaments qui peuvent vous aider, comme les antalgiques, les antimigraineux, anti-inflammatoires, …
Certains antidépresseurs ou antiépileptiques se sont également révélés capables de soulager certaines douleurs. Nous proposons de faire du patient, l’acteur de son propre changement, pour sortir de la souffrance et de la maladie,  cette action est partagée par chaque membre de l’équipe soignante qui s’investit pleinement dans ce projet. L’objectif de l’hospitalisation est de préparer la sortie du patient et son retour à la vie active. Dans cette perspective, le traitement comprend plusieurs phases :

  • Une réponse immédiate à la souffrance.
  • Une réévaluation quotidienne pour éviter les rechutes et récidives et limiter les complications.

  • Visitez



    © 2017 Clinique de Quissac